Troubles d'apprentissage
L'intimidation Sanstitre24q

Troubles d'apprentissage

troubles d'apprentissage, dyslexie, dysorthographie, déficit de l'attention, hyperactivitée, syndrome gille de la tourette, toc et autres ...
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Nous vous souhaitons une agréable visite sur le forum de Troubles d'Apprentissage.

Partagez
 

 L'intimidation

Aller en bas 
AuteurMessage
Dada
Admin
Dada

Messages : 264
Date d'inscription : 09/04/2009
Localisation : Canada

L'intimidation Empty
MessageSujet: L'intimidation   L'intimidation EmptyJeu 30 Avr - 12:49

Qu’est-ce que l’intimidation?
L’intimidation est l’usage répété de son pouvoir et de ses forces pour faire du mal ou nuire à quelqu’un.
C’est donc un rapport de force inégale.

Taquiner ou intimider. S’amuser à agacer de manière amicale un ami ou une autre personne n'est pas de l'intimidation.
Par contre, un comportement, même anodin, peut devenir de l’intimidation s’il est fréquent et est fait dans l’intention de blesser.

Droit au cœur. Comme toute forme de violence, l‘intimidation est grave et peut avoir des conséquences multiples tant pour
les personnes qui sont victimes, agresseurs ou témoins.

Les types d’intimidation
L’intimidation directe a lieu en présence de la personne qui en est victime par des gestes, des paroles et des actions apparentes. Par exemple :

-pousser une personne;
-la frapper;
-voler ses biens;
-se moquer d’elle;
-l’insulter;
-abîmer ou détruire son matériel;
-poser envers elle des gestes humiliants ou menaçants.
-L’intimidation indirecte a lieu en l’absence de la victime ou sans se soucier de sa présence. Par exemple :

-exclure ou rejeter une personne;
-l’ignorer ou couper le contact avec elle;
-médire ou répandre des rumeurs et des mensonges à son sujet;
-nuire à sa réputation;
-lui jouer de mauvais tours à son insu;
-manipuler les personnes autour d’elle.


Les prétextes à l’intimidation
Tous les prétextes sont… mauvais. Il y a un tas de raisons qui peuvent servir de prétextes à intimider une personne.
Si tu te fais intimider, cela ne signifie pas que tu es plus « ceci » et moins « cela » qu’un autre. Personne n’est parfait,
ni toi, ni la personne qui t’intimide, ni les autres. Chacun a des petits défauts!

Une personne peut choisir d’intimider les autres parce qu’elle :

croit que cela lui apportera certains avantages;
recherche du pouvoir, de la popularité et de la reconnaissance de la part des autres;
considère la violence comme un moyen efficace de se défendre, de s'affirmer ou de se venger.
Pourquoi toi? Ça aurait pu en effet être quelqu’un d’autre. Tu t’es peut-être trouvé en mauvaise compagnie au mauvais
moment et au mauvais endroit.


Les conséquences pour tous
L’intimidation peut entraîner des conséquences pour les personnes qui la vivent, qui en sont témoins et pour celles qui
intimident les autres.

Une personne qui vit de l’intimidation n’en sera pas nécessairement victime toute sa vie. Par contre, les blessures de
l’âme peuvent perdurer un certain temps.

Chaque personne réagit différemment mais il se peut que :

-tu t’isoles;
-ton estime personnelle soit diminuée;
-tu aies des symptômes physiques (maux de ventre, de tête);
-tu aies peur et éprouves de l’anxiété, tout particulièrement à l’égard de certaines personnes ou à propos des endroits
et des moments où l’intimidation se produit;
-tu aies de la difficulté à te concentrer;
-que ton rendement scolaire diminue, que tu te désintéresses de l’école ou penses à décrocher;
-tu aies des idées noires (en savoir plus sur les façons de t’aider si tu vis de l’intimidation).
-Une personne témoin d’intimidation, même si elle n’est pas concernée directement, peut se sentir mal à l’aise dans une telle situation.

Être témoin peut t’amener à :

-éviter d’être ami ou d’entretenir une relation avec une personne qui est victime par crainte de te faire intimider à ton tour;
-encourager la personne qui intimide ou réagir positivement à ses commentaires ou ses gestes même si tu ne les approuves pas;
-te sentir coupable de ne pas aider la personne qui est victime;
-te sentir impuissant devant ce qui se passe;
-jouer à l’autruche et choisir de ne rien faire (en savoir plus sur les façons d’aider une personne qui vit de l’intimidation).
-Une personne qui intimide cherche à obtenir directement ou indirectement du pouvoir. Cependant, avec le temps,
l’intimidation peut entraîner des conséquences.

S’il t’arrive d’avoir des comportements d’intimidation envers les autres, prends le temps de réfléchir à ce que cette
situation peut engendrer comme conséquences :


-tu peux te retrouver plus isolé car la popularité qu’apporte l’intimidation a bien souvent une fin; avec l’âge et la maturité
-les autres peuvent trouver tes gestes et tes commentaires moins drôles, avoir peur d’entretenir une amitié avec toi ou
-en avoir assez d’être complices;
-tu peux te retrouver devant quelqu’un qui décide de se défendre (physiquement ou psychologiquement) ou de se venger;
-tu n’apprends pas à prendre ta place adéquatement, ce qui pourrait éventuellement t’amener des difficultés dans d’autres
-domaines de ta vie (travail, relations avec les amis);
-tu perds du temps pour l’essentiel (études, amis, travail);
-tu subis des conséquences scolaires (conflits avec les professeurs, expulsion);
-tu peux avoir des conséquences légales car aux yeux de la loi, l’intimidation est un acte criminel (en savoir plus sur
les façons de t’aider si tu commets des gestes de violence).


Tu vis de l’intimidation
L’impression d’être seul. Si tu vis de l’intimidation, il se peut que tu aies l’impression d’être le seul à qui cela arrive.
Il existe des moyens de briser ce sentiment de solitude.

Les solutions magiques pour éviter les situations d’intimidation n’existent pas. Un moyen peut être efficace dans
une situation et ne pas l’être dans l’autre. L’idée, c’est de ne jamais t’isoler avec le problème que tu vis et
de choisir des moyens pour que cela cesse. Tu ne peux arrêter la pluie de tomber mais tu peux sans doute
te mettre à l’abri pour ne pas être mouillé.

Rappelle-toi que :

tu n’es pas responsable des comportements d’intimidation qu’une personne commet à ton égard;
l’intimidation est une forme de violence et que la violence n’est jamais acceptable, peu importe les circonstances;
tu n’es pas voué à être victime d’intimidation toute ta vie : tu peux agir pour ne pas rester là-dedans.
Affirmatif! S’affirmer n’est pas couvrir l’autre d’injures et l’intimider à son tour. C’est exprimer clairement que
tu n’es pas d’accord avec ce qui se passe. C’est montrer que tu trouves la situation inacceptable. S’affirmer,
c’est faire quelque chose pour t’en sortir.

D’un air décidé. Lorsqu’une personne t’intimide, elle ébranle ton assurance. Il se peut qu’il te soit difficile de
te montrer sûr de toi. Tu peux faire attention à ta posture, ton ton de voix et la façon avec laquelle tu t’adresses aux gens.
Cela peut faire une différence!

Comme sur le dos d’un canard. Lorsqu’une personne t’intimide, elle cherche à te faire réagir.
Parfois, il faut continuer son chemin sans y porter attention et ignorer la personne. Par contre,
si une personne utilise de la violence physique, tu ne peux pas choisir d’ignorer. Il faut agir.

Ton système d’alarme personnel. Fie-toi à ton instinct. Tu es sans doute la personne qui peut le mieux reconnaître
les situations où il y a plus de risques d’être intimidé. As-tu l’habitude de te retrouver dans des endroits
sans surveillance ou avec des gens que tu connais moins bien et en qui tu n’as pas confiance?
Es-tu à l’écoute de ton « système d’alarme personnel » qui t’avertit des dangers?

La loi du silence. T’isoler et garder le silence ne permet habituellement pas aux personnes qui t’intimident d’arrêter.
Si tu ne dis rien, tes amis ou les personnes qui t’entourent n’en sauront rien et ne pourront pas t’aider. Il faut briser
la loi du silence et en parler. Tu peux consulter un adulte de ton entourage qui t’aidera à trouver des moyens pour
te protéger et mettre fin à une situation inacceptable.

Source: http://teljeunes.com/accueil

ou 1-800-263-2266 , c'est gratuit.

_________________
L'intimidation Bannnom

Parce que personne n'apprend de la même façon
Revenir en haut Aller en bas
http://troubleapprentissage.forum-canada.net
Dada
Admin
Dada

Messages : 264
Date d'inscription : 09/04/2009
Localisation : Canada

L'intimidation Empty
MessageSujet: Re: L'intimidation   L'intimidation EmptyJeu 30 Avr - 13:34

L'intimidation à l'école
Vous avez déjà été battu? Menacé? Ridiculisé à répétition? Vous avez déjà regardé, sans intervenir, quelqu'un se faire humilier? Vous vous êtes déjà attaqué à un plus faible parce que vous vous sentiez mieux après? La plupart d'entre nous ont déjà vu ou vécu des scènes d'intimidation.

Si l'intimidation règne dans une école, on ne s'y sent pas en sécurité. L'intimidation contamine le climat social pour tout le monde, a des conséquences à long terme pour l'intimidateur et la victime et est un des facteurs associés au suicide et aux incidents violents.

La Danse des brutes, petit film d'animation de l'Office national du film du Canada, montre ce qui peut arriver lors d'une situation d'intimidation et comment toute la communauté doit collaborer pour trouver une solution.

La Danse des brutes fait partie de la série Animapaix, série de films sur la résolution des conflits qui a remporté 21 prix nationaux et internationaux.

L'intimidation est néfaste pour tous

L'intimidation est une forme de relations sociales dans laquelle un individu en agresse un autre de façon répétée. Son agression peut être physique, verbale ou psychologique. Les agresseurs se répartissent également entre garçons et filles. Les premiers sont plus susceptibles de recourir à l'agression physique - bousculades et coups de pied par exemple - tandis que les secondes exercent plutôt des persécutions verbales. L'extorsion, l'intimidation et la destruction des biens personnels de la victime relèvent toutes de ce schème de comportement.

L'intimidation affecte l'ensemble de la collectivité, pas seulement l'intimidateur et la victime. Les pairs sont beaucoup plus importants qu'ils ne l'imaginent. Ils peuvent offrir un public à l'intimidateur, appuyer son comportement destructeur ou intervenir de façon constructive, en signalant la situation à des personnes en autorité, par exemple.

Avec le temps, les abus de pouvoir exercés dans les cours de récréation peuvent mener à d'autres formes de harcèlement, de violence ou d'abus et en vieillissant, les petits durs des cours d'école peuvent devenir des intimidateurs dans leur milieu de travail. Dans la vingtaine, les garçons qui se livraient à l'intimidation à l'école primaire sont plus susceptibles de faire l'objet de condamnations pour offense criminelle. Ce n'est pas surprenant, quand on sait que nombre de comportements d'intimidation sont définis comme des infractions dans le Code criminel.

Quant aux victimes, elles montrent généralement des signes d'anxiété et ont tendance à s'isoler. Leurs résultats scolaires peuvent chuter et elles peuvent chercher à fuir l'école. Dans de rares cas, elles se vengent violemment et mettent en danger l'école entière.

Rien vu, rien entendu...

La plupart des enfants sont au courant des scènes d'intimidation qui se produisent, mais ils ne les dénoncent pas.

Une étude sur les écoles de Toronto a révélé que des actes d'intimidation se produisent toutes les sept secondes mais que les professeurs ne sont au courant que de quatre pour cent des incidents.
Sept professeurs sur dix mais seulement un élève sur quatre déclarent que les professeurs interviennent presque toujours. Près de 40 pour cent des victimes avouent ne pas avoir parlé du problème à leurs parents.
Quatre-vingt-dix pour cent des enfants jugent très désagréable d'être témoins de scènes d'intimidation.
Les pairs sont présents dans 85 pour cent des cas d'intimidation qui se produisent dans la cour de récréation et en classe.

Premières étapes

Le fait de ne pas intervenir implique que l'intimidation est acceptable et qu'on peut s'y livrer sans crainte d'avoir à en subir les conséquences. L'intimidateur et ses complices doivent comprendre qu'ils font du mal et que leur comportement ne peut être toléré à l'école. Ils peuvent changer.

Les victimes sont souvent trop effrayées pour demander à un adulte d'intervenir. Le premier geste qu'elles peuvent cependant poser est d'appeler Jeunesse, J'écoute ou de participer à un groupe de discussion en ligne mis sur pied par cet organisme. Le numéro sans frais est le 1-800-668-6868 et l'adresse pour se joindre à un groupe de discussion est http://www.jeunessejecoute.ca/

L'initiative du Conseil canadien de la sécurité est financée par la Stratégie nationale sur la sécurité communautaire et la prévention du crime, initiative du gouvernement du Canada pour aider les Canadiens et les Canadiennes à s'attaquer aux causes profondes de la criminalité et de la victimisation.

Finie l'intimidation!

Le problème : c'est s'en prendre de façon répétée et malveillante à une victime.

Le comportement : c'est intimider, menacer, taxer, harceler, injurier, bousculer, frapper, humilier ou rejeter une autre personne.

_________________
L'intimidation Bannnom

Parce que personne n'apprend de la même façon
Revenir en haut Aller en bas
http://troubleapprentissage.forum-canada.net
 
L'intimidation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Troubles d'apprentissage :: Loi, Éducation, Société :: Impact Social-
Sauter vers: